Projets réalisés

LA TRAITE NEGRIERE, L’ESCLAVAGE ET LEURS HERITAGES  

 

Projet en phase avec le « contrat d’objectifs » des établissements.

Il est conçu en tenant compte des exigences du Projet d’établissement, du Socle Commun de connaissances, de compétences et de culture et du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence des Langues).

 

Cinq classes partenaires au Collège Libertaire Rutigliano de Nantes

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec l’Institut d’Education Motrice La Marrière, un centre destiné aux jeunes atteints de déficiences motrices : il s’agit de pratiquer l’inclusion scolaire, en facilitant les interactions entre élèves au sein du collège. Deux classes de 4e, une classe de SEGPA et une classe allophone de la MLDS (Missions de Lutte contre le Décrochage Scolaire) participent au projet.

 

Mise en place d’activités pédagogiques interdisciplinaires pour une meilleure prise de conscience de ces phénomènes : Histoire-géographie, Français, Anglais, Education musicale, Arts plastiques

Les activités pédagogiques proposées ont concouru à la production d’une nouvelle illustrée et sonorisée

- travailler en histoire sur des documents d’archives pour découvrir la traite négrière ;

- rédiger une nouvelle relatant la campagne de traite d’un capitaine négrier ;

- étudier la traite négrière britannique et le processus d’abolition ;

- découvrir les héritages de la rencontre des cultures africaines et européennes à travers les Arts : pratique du Gwo-Ka, musique traditionnelle de Guadeloupe et initiation au montage radio et à la création de cartes postales sonores en Education musicale ;

- réaliser des illustrations en noir et blanc à partir de termes liés à la thématique en Arts plastiques.

 

Participation au Concours pédagogique national organisé par le CNMHE :

Les élèves de la 4e E ont rédigé une nouvelle à trois mains qui est présentée au concours « La flamme de l’égalité :Traites, esclavages, Travail forcé et Abolitions  - 16e/21e siècles » : la classe de Nantes, le journal de bord d’un capitaine du navire négrier « L’Espérance » , celle du Sénégal, la capture et l’embarquement de la captive, Bonnie, à bord du navire, celle de Guadeloupe, la vie de Bonnie, devenue esclave, sur une habitation en Guadeloupe.

 

Inscription dans le cadre de la grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République et les questions de laïcité, l’apprentissage de la citoyenneté et la lutte contre les discriminations :

La culture du respect et de la compréhension, de la tolérance, de l’ouverture à l’autre, pour éviter le racisme et la discrimination font partie des objectifs de ce projet.

 

Partenariat avec les quartiers prioritaires de la ville :

Ce projet vise à favoriser l’ouverture culturelle aux élèves issus des quartiers prioritaires de Nantes Erdre (Port Boyer, Le Ranzay, La Halvêque,…) ou des autres zones de recrutement de l’établissement. Des actions communes favorisant le lien social avec les habitants des quartiers prioritaires, telles qu’un vide-grenier (Port Boyer), une soirée dédiée aux héritages de la traite négrière et de l’esclavage (Le Ranzay) seront mises en place en cours de projet.

 

Echange entre 4 classes implantées dans des territoires touchés par la traite négrière et l’esclavage dans un esprit de partage et d’ouverture :

Nantes, Dakar, Pointe-à-Pitre et Albina ont un passé commun autour de l’esclavage. Elles ont mis en place des actions pour le travail de mémoire. Ces 4 classes échangent par Skype , tout au long de l’année, et partagent des documents rédigés séparément ou en commun.

 

Quelques temps forts du projet :

 

  • Des sorties pédagogiques (pièce jointe)

  • La cérémonie du 11 novembre 2015 (pièce jointe)

  • La visite de Madame la ministre des Outre-mer

  • Les ateliers artistiques (pièce jointe)

  • La journée Portes ouvertes au collège (pièce jointe + vidéo)

 

Les élèves nantais auront la chance de découvrir,  en mai 2016, le patrimoine lié à l’esclavage en  Guadeloupe.

 

 

E.N & D.