Projets réalisés

Rencontres théâtrales d’Entrées de jeu, projet d’éducation artistique et culturelle en Sud-Loire

 

Lundi 08 et mardi 09 juin, environ 250 élèves des établissements scolaires, collèges et écoles,  de Bouaye, Bouguenais, La Montagne, Le Pellerin, Sainte-Pazanne, Saint-Jean de Boiseau et Rouans se sont retrouvés à la salle ''Cœur en Scène'' de Rouans pour présenter leur travail théâtral dans le cadre du projet « D'Entrées de Jeu » soutenu par le Conseil Départemental de Loire-Atlantique et le Rectorat de l'Académie de Nantes (DAAC).

Les partenaires culturels de ce projet sont l'établissement culturel « Coeur en Scène » de Rouans et le Grand T de Nantes.

 

Ce projet a permis à des établissements du primaire et du secondaire de découvrir la pièce de théâtre ''L'épouvantable Histoire de Roméo et Juliette '' du Théâtre de l'Esquif, à la salle Coeur en scène de Rouans. Les élèves avaient aussi rencontré des comédiens de la troupe et échangé avec eux lors de temps de rencontres dans les établissements scolaires courant janvier.

 

Quant aux professeurs, ils ont eu la chance de suivre un stage animé par Fabien Casseau un des comédiens de la pièce, en décembre.

Chaque groupe d'élèves a travaillé avec son ou ses professeurs autour du spectacle et proposé une forme théâtrale inspirée de ce spectacle lors des rencontres du projet “D'Entrées de jeu” qui viennent conclure, ce projet riche en expériences émouvantes, critiques et pratiques. Emotions, échanges et plaisirs d’acteur comme de spectateur ont rythmé les deux journées!

 

Au final, “D'Entrées de jeu” est un projet construit sur toute une année scolaire qui permet de faire des élèves des spectateurs avertis, de tisser des liens entre les établissements autour de spectacles vus en commun et ainsi de renforcer les liens avec des établissements culturels de même secteur. L'accueil d'élèves de CM2 permet également de vivifier la liaison école/collège par une culture et des pratiques communes, aussi bien pour les enseignants que pour les élèves et leur famille. Enfin, ce projet permet d'ancrer l'éducation artistique et culturelle, en lien avec l'histoire des arts, dans chaque établissement et sur un territoire commun.