Projets réalisés

Le lycée Guist’hau (Nantes) présente des expositions surréalistes

 

Afin de commémorer la rencontre entre les deux surréalistes André Breton et Jacques Vaché dans les locaux de l’actuel lycée Guist’hau transformé pendant la Première Guerre Mondiale en hôpital militaire, plusieurs temps forts ont été organisés au cours de cette année scolaire par l’équipe pédagogique et la direction du lycée Guist’hau.

 

  • Une journée d’études, conviant différents enseignants, universitaires en histoire ou en lettres, s’est tenue le mercredi 19 octobre, dans la salle Vasse et la salle Bretagne, pour les élèves des classes préparatoires littéraire des lycées Guist’hau et Clemenceau.

  • Parallèlement à ces conférences, une enseignante d’anglais a proposé à ses élèves de terminale L (spécialité anglais) de présenter plusieurs œuvres surréalistes : 13 commentaires oraux sont ainsi disponibles à l’écoute pour tous les élèves du lycée sur les ordinateurs du CDI.

  • Plusieurs enseignants du lycée – en activité ou bien jeunes retraités – ont mis sur pied une exposition ouverte à tous et retraçant la rencontre des deux pionniers du surréalisme. Cette exposition combine documents d’archives (provenant des archives municipales de Nantes ou des fonds de la médiathèque) et productions inspirées par le texte de René Guy Cadou, Nantes cité d’Orphée, aux élèves de l’option facultative d’arts plastiques.

 

D’autres manifestations, révélant le dynamisme des équipes et leur implication autour de ce projet, sont annoncées pour poursuivre le travail entrepris :

 

 

  • Le 1er décembre, le vernissage d’une nouvelle exposition est prévu dans la salle des conseils

  • Une plaque commémorative sera dévoilée au printemps 2017 afin de témoigner de la rencontre entre les deux hommes dans l’établissement.

  • Une visite de la ville sur les traces des surréalistes est également envisagée.

 

 

Signature

Hélène Douillard, chargée de mission aux archives municipales