Projets réalisés

Action jumelage autour de Chat en poche de Feydeau, mise en scène de Frédéric Bélier Garcia.

 

Le 8 mars 2016, la classe de 1ère L de Madame Mesnil reçoit la visite d'Emmanuel Bretonnier, chargé des relations avec le public au Quai, Caroline Séjourné, coordonnatrice théâtre pour le Maine et Loire, Aurélia Arto et Joséphine de Meaux, comédiennes de la distribution de la pièce. Les élèves ont assisté la semaine précédente à une représentation de Chat en poche de Feydeau, dans une mise en scène de Frédéric Bélier Garcia.

 

En tant qu'élèves jumelés, ils avaient pour mission de préparer en groupes une création artistique, avant la représentation. Cette création pouvait prendre la forme d'une production iconographique, théâtrale, sonore... Elle avait pour objectif de mettre en appétit les élèves avant la représentation et d'amorcer le temps de rencontre prévu en aval du spectacle avec des membres de l'équipe artistique.

 

Rencontre entre des lycéens et des comédiennes

 

            Les présentations faites, les élèves sont invités par leur professeur à défendre leur travail devant les comédiennes. Affiches du spectacle, projets de costumes ou de scénographie et casting se succèdent sous le regard bienveillant des artistes professionnelles. Le dialogue s'amorce...

Vient ensuite le temps des échanges avec les deux jeunes femmes. Les élèves posent des questions sur le métier de comédien, les choix de mise en scène, le décor, l'ambiance de travail, puis certains font part de leurs ressentis sur la pièce.

 

Parmi les thèmes abordés, celui de la modernité de la pièce retient tout particulièrement l'attention des élèves. Face à l'étonnement, voire l'incompréhension de certains choix de mise en scène, Aurélia répond que "le théâtre n'est pas un musée". Joséphine ajoute que les mises en scènes de FGB "permettent au spectateur de voyager". Le spectateur peut "laisser ses sens s'évader", ce qui lui semble essentiel dans le rapport à une œuvre d'art.

 

Le dernier thème évoqué est celui du spectateur et de son rapport au spectacle. Aurélia rappelle qu'être spectateur "est une expérience physique, sensorielle" et "qu'il faut une écoute sincère et objective".

« Ce que l'on ressent n'est pas ce que ressent le voisin ; ce que l'on trouve drôle, n'est pas forcément ce qu'il trouve drôle ». Elle ajoute que "le spectateur a une responsabilité sur le spectacle". Et de conclure : "Le public est un partenaire ! "

 

C.S. coordonnatrice théâtre

Chat en poche, mis en scène par Frédéric Bélier-Garcia au Quai d’Angers. Crédit : Stéphane Tass