Projets réalisés

Le point de départ de ce projet a été l’écriture, par les élèves de CM2, de phrases poétiques sous la direction de Monsieur Julien Bosc, poète présent dans le cadre de la résidence d’auteur des bibliothèques du Loir de Villevêque. Le support choisi pour les poèmes s’est porté sur des feuilles d’arbres ramassées par les enfants aux bords du Loir. On a alors tissé un premier lien entre élèves du cycle 3 en prêtant les herbiers réalisés en cours de SVT par une classe de sixième aux élèves du primaire. Ceci a permis de les initier à la classification.

 

- La première rencontre entre élèves a eu lieu au collège Vallée du Loir. Mélangés et en binôme, tous ont travaillé à partir de feuilles d’arbres pour réaliser une chimère végétale. Ils ont également visionné quelques œuvres artistiques pour bien appréhender le sujet et réaliser de multiples travaux dans les domaines scientifiques et artistiques : réalisation d’empreintes de feuilles séchées, recherche de leurs noms dans une clé de détermination, fabrication et description d’ « une feuille chimère » à partir d’échantillons réels et conception d’un croquis représentant l’arbre imaginaire auquel appartenait cet hybride.

 

Par la suite et sur la base des travaux construits lors de ce premier rendez-vous, nous avons sollicité de nouveau l’imaginaire des sixièmes afin d’élaborer des phrases poétiques en cours de français à partir des questions suivantes : Quelle est l’identité de la chimère ? D’où vient-elle ? Quelles sont les causes de son décès ?

 

- La seconde rencontre s’est déroulée au Muséum. Les élèves ont été répartis sur trois ateliers différents et tournants :

 Un groupe a travaillé sur la lecture ou la récitation de phrases poétiques. Ceci a stimulé les échanges, et chaque élève a pu s’exprimer en tenant compte de son auditoire.

 

Un autre groupe a visité l’exposition temporaire Herb’En Loire qui reprenait le thème des herbiers. Ceci nous a permis d’aborder la biodiversité avec des exemples de plantes locales. Nous avons fait le point sur l’importance de constituer et de conserver des herbiers, sur leur diversité, ainsi que sur l’impact de l’Homme sur son environnement grâce à un exemple de plante invasive (la Jussie) et un exemple de plante protégée (l’Orpin d’Angers).

 

Enfin, un dernier groupe a découvert le métier de taxidermiste et les techniques de fabrication des chimères animales exposées dans les vitrines. Pour cet atelier, les élèves ont échangé et interrogé Monsieur Michel Beucher, taxidermiste au Muséum. Ils lui ont posé diverses questions comme par exemple : Pourquoi avez-vous eu envie de faire ce métier ? Quelles qualités faut-il avoir ? Les os sont –ils conservés à l’intérieur des animaux naturalisés ? Avez-vous déjà naturalisé un insecte ? Y-a-t ‘il des animaux impossibles à naturaliser ?... - Enfin, la dernière rencontre a mis en valeur le travail des élèves. Des photos prises pendant les échanges et les réalisations (herbiers, poèmes, fiches métiers, chimères...) ont été exposées au collège de Seiches et rendues accessibles à tous. Les parents des élèves concernés par le projet accompagnés de leur enfant ont été conviés à visiter l’exposition lors d’une soirée.

 

Ces activités entre élèves du primaire et du collège mais également entre professeurs des écoles et ceux du secondaire ont été riches en échanges et ont mis l’accent sur l’interdisciplinarité et la continuité des apprentissages au sein du cycle 3.

Phrases poétiques et chimères végétales