Projets réalisés

« Quand les minots débarquent ».

 

 

Les élèves se sont d’abord consacrés à la fabrication de leurs marionnettes, aidés par la plasticienne Claire Rigaud : modelage, peinture, couture, choix de leur habillement…. Une grande liberté de création a été laissée aux élèves : la forme du nez, de la bouche, la couleur de la peau, la texture des cheveux…, chaque marionnette est unique et reflet de son créateur.

Les élèves ont ensuite appris à les manipuler et, une fois familiarisés, ont inventé un scénario avec la comédienne Stéphanie Zanlorenzi (Cie Nina La Gaine) et le musicien Régis Langlais, et l’aide des professeurs de STMS et de lettres. Ce bain artistique a donné du sens à l’acte technique professionnel, en le reliant intensément au sens la relation humaine : de sa marionnette chacun a pris soin comme d’une personne, en lui donnant vie.

La brigade de 29 minots s’est ensuite produite auprès d’enfants d’école maternelle, de personnes âgées, et de lycéens. « Quand les minots sortent leurs têtes des cabas et sacs à dos où ils dormaient, leurs regards nous désarment. Les voilà debout face à nous, les images se brouillent, se chevauchent : de parents prenant soin avec tendresse de leurs enfants, les marionnettistes disparaissent pour ne laisser voir qu’un groupe d’enfants en anoraks et cagoules qui mène sa propre vie. Les spectateurs sourient, émus devant cette puissance enfantine qui envahit la salle, accompagnée de la poésie de la voix “haute contre“ du guitariste Régis Langlais. Une énergie qui se répand entre les rangs quand les minots s’approchent : caresses, rires en cascades, la réalité et l’art se marient pour un instant, ouvrant la porte à une joie partagée. Enormes applaudissements. », L’estuaire, magazine culturel de Saint-Nazaire.

 

Les élèves ont appris des techniques de fabrication, de manipulation de ces marionnettes portées. Mais la richesse de ce projet va bien au-delà : les élèves sont unanimes  quand ils confient qu’ils ont énormément gagné en « confiance en eux » : « nous avons surmonté nos peurs face au regard de l’autre, notre stress, notre groupe est plus solidaire, plus soudé …»

Face au buzz de ces minots une représentation est prévue le vendredi 31 mars 2017 à 18h00 dans l’amphithéâtre de la Cité Scolaire de Saint-Nazaire pour les familles des élèves, les personnels du lycée et les partenaires du projet.

 

Leur vie ne s’arrête pas là. Ils ont été contactés pour intervenir dans d’autres établissements : un foyer de vie pour adultes handicapés sur St Brévin,  le festival « Arts de la rue » à Montoir de Bretagne en septembre, la semaine bleue…

 

Pour plus d’information, contacter Céline POUCHIN :

celine.pouchin@ac-nantes.fr

 

 

Signature Céline POUCHIN professeur Sciences et Techniques Médico-Sociales