Projets réalisés

"Goulaine fait sa Révolution"

 

Intérêts du projet :

- Travailler en interdisciplinarité (français – histoire géographie – enseignement moral et civique) - insérer le projet dans les impératifs des programmes –

- Insérer l’histoire locale dans l’histoire nationale

- Donner une dimension citoyenne au projet en s’interrogeant sur les enjeux de la révolution française : les textes fondateurs de la république et les grands débats de l’époque (la liberté, l’égalité, l’esclavage).

 

Les partenaires :

- M. Sylvain Renard, auteur de Théâtre, de l’eat Atlantique (écrivains associés du théâtre)

- Mme Claudine Merceron et Mme Elody Henry de la compagnie Théâtre d’Ici ou d’Ailleurs

- M. Gildas Couvreux, des archives départementales

 

Deux classes de quatrième ont travaillé ce projet de septembre 2016 à mai 2017 :

- La classe de 4ème3 dont le travail a consisté à écrire et jouer la pièce.

- La classe de 4ème4 dont la tâche était d’écrire des lettres qu’auraient pu s’échanger des témoins des événements révolutionnaires.

 

Tous les élèves de quatrième ont d’abord lu un ouvrage de littérature jeunesse : l’inconnu de la Bastille de Annie Jay et Micheline Jean Jean.

Les élèves ont ensuite travaillé deux demi-journées avec les ressources des archives départementales sur la traite négrière à Nantes et sur les cahiers de doléances de Goulaine.

C’est avec Sylvain Renard que le travail s’est poursuivi pour le processus d’écriture de la pièce avec des consignes très précises en s’appuyant sur des documents des archives départementales. Les élèves lisent et jouent leur production pendant la séance, leurs travaux « compilés » par Sylvain Renard permettent la mise au point de l’écriture du texte soumis à l’approbation du groupe. La pièce est aboutie au mois de janvier.

A la fin du mois de janvier commencent les interventions de Claudine Merceron et Elody Henry pour la mise en scène. Le même créneau est utilisé (deux premières heures du mardi matin), toujours en co animation avec les professeurs. Les élèves doivent apprendre leur texte, ils sont initiés à la pratique théâtrale – mise en voix, positionnement, gestuelle.

 

Parallèlement, la seconde classe de quatrième démarre le travail d’écriture des lettres à raison de deux heures par semaine (co animation lettres-histoire)

Chaque élève se construit tout d’abord un personnage historique cohérent. L’écriture des lettres se fait durant les séances suivantes. Les mises en situation s’inspirent largement des documents d’archives qui ont servi à la construction de la pièce et également de l’ouvrage d’Alain Bergerat histoire de Basse Goulaine un village entre Loire et Goulaine. Le documentaliste de l’établissement se joint à l’équipe et apporte l’aide documentaire nécessaire à la rédaction.

Claudine Merceron et Elody Henry interviennent aussi avec cette classe pour la mise en voix des lettres et la mise en scène des lectures.

 

Le mardi 23 mai les élèves sont montés sur scène et ils sont devenus acteurs devant leurs parents. Leur représentation fut d’une grande qualité !

 

 

Ce projet s’est inscrit dans le dispositif « grandir avec la culture » du conseil départemental de Loire-Atlantique qui a financé une grande partie des interventions.

 

 

Dominique NORDEZ

Coordinatrice patrimoine-musées-archives (DAAC)